Gènes & Dialogue

Janvier 2014

Biomarqueurs

Au cours de cette édition de Gènes et Dialogues, nous cherchons à comprendre comment les prédispositions génétiques et les facteurs environnementaux influencent l’apparition de maladies. Laissez-vous emmener dans un voyage passionnant au coeur du monde des biomarqueurs. Vous y apprendrez davantage sur les débuts des biomarqueurs et sur leur développement, sur l’influence que l’environnement a sur nos gènes et sur le rôle déterminant qu’ont les biomarqueurs sur la détection précoce de ces influences environnementales. Nous vous démontrerons la nécessité des biomarqueurs en médecine et nous pencherons avec vous sur leur futur.

PDF
284.92 Ko
Août 2012

La recherche génétique 2.0

Grâce au décodage du génome humain vers la fin du millénaire, le monde scientifique espérait alors tenir entre ses mains le plan de construction de la vie. Il a cependant été rapidement clair que le Projet Génome Humain (PGH) avait en fait soulevé presque plus de questions qu’il n’avait apporté de réponses. Cependant, le Projet Génome Humain a propulsé la recherche génétique dans une nouvelle ère. Gènes & Dialogue vous emmène dans le monde des gènes en présentant ce qui a été réalisé au cours de cette nouvelle ère de la recherche génétique, quelles en sont les avantages mais aussi les limites ainsi que les questions en découlant relatives à la société.

PDF
1.4 Mo
Juin 2010

Nanomédecine

La nanotechnologie offre un grand nombre d'applications possibles, y compris en médecine. Grâce à des développements révolutionnaires, la Suisse passe pour être le berceau de la nanotechnologie. Mais quelles que soient les promesses que présentent les nouvelles applications, les chercheurs sont d'accord: l'étude des risques qu'elles comportent est tout aussi importante.

PDF
514.96 Ko
Mars 2009

Recherche sur les primates

Dans le cadre d’expériences menées sur et avec des primates, la grande similitude de ces animaux avec l’être humain permet d’acquérir des connaissances importantes sur le fonctionnement de l’organisme humain. Cette proche parenté soulève toutefois aussi des questions éthiques importantes. En Suisse, les expériences menées sur les primates sont sévèrement réglementées.

PDF
1.42 Mo
Juin 2008

Recherche sur les cellules souches

Peu de branches de la recherche au sein des biosciences se développent avec autant de dynamisme que la recherche sur les cellules souches. Dans les médias, on voit se succéder à intervalles réguliers les annonces de succès relatifs à de nouveaux traitements, les avis critiques et les préoccupations éthiques. Fin 2007, il a fallu définitivement abandonner un dogme biologique – à savoir l’impossibilité de reprogrammer des cellules.

PDF
338.73 Ko
Septembre 2007

Désir d’enfants,maladies héréditaires et tests génétiques

Lorsque l’on interroge des jeunes gens sur leur vision de l’avenir, beaucoup disent souhaiter un ou une partenaire et des enfants. Pour la plupart des couples qui désirent une descendance, il s’ensuit une grossesse et la femme met au monde un enfant en bonne santé. Mais on oublie souvent que les choses ne se passent pas toujours sans problème. Environ un couple sur dix souffre en ef fet de troubles de la fertilité et reste malgré lui sans enfant. Dans d’autres cas, le désir d’enfant est assombri par la menace d’une transmission de maladies héréditaires dans la famille.

PDF
870.39 Ko
Décembre 2006

Recherche sur les cellules souches

Lorsque les médias abordent la question des cellules souches, on constate qu’ils alternent les résultats positifs évoquant des traitements imminents et les rapports mentionnant des échecs. Toutes ces annonces ont un point comun: elles concernent de nouveaux traitements médicaux fondés sur la recherche relative aux cellules souches. Mais, aujourd’hui, la recherche sur les cellules souches ne vise pas encore à tester en premier lieu des concepts thérapeutiques, elle analyse le mécanisme d’action de ces cellules aux propriétés fascinantes. Car les cellules souches ont un potentiel considérable et possèdent des propriétés uniques en leur genre.

PDF
286.52 Ko
Mai 2006

Biobanques

Avec la nouvelle loi relative à la recherche sur l'être humain, la recherche menée sur l'être humain dans le domaine de la santé va être réglementée. Le projet de loi ne porte pas seulement sur la recherche menée chez des patients ou des sujets sains, il concerne aussi la recherche menée à partir d’échantillons biologiques et de données provenant d’êtres humains. On définit par le terme de «biobanques» la collecte systématique d’échantillons biologiques, tels que sang, tissu tumoral ou ADN, ainsi que les données qui s’y rapportent.

PDF
158.41 Ko
Septembre 2005

«Expérimentation animale – animaux d’expérience»

L’expérimentation animale se pratique depuis des siècles. Nous lui devons d’innombrables découvertes dans le domaine des sciences naturelles, et d’énormes progrès en médecine. Sans elle, nous n’en aurions jamais appris autant sur le métabolisme, la fonction nerveuse et hormonale, les défenses immunitaires et les mécanismes de régulation intracellulaires. L’expérimentation animale joue également un rôle central dans le développement des médicaments et l’élaboration de nouvelles méthodes de traitement.

PDF
353.58 Ko
Janvier 2005

Nanobiotechnologie

La nanotechnologie s‘intéresse à l’infiniment petit. Un million des objets sur lesquels se penchent actuellement les nanochercheurs trouveraient place dans le point de ce «i». Ce que cette technique pourrait apporter à l’humanité est à peine imaginable. Car le voyage au pays des nains ne fait que commencer.

PDF
176.22 Ko
Juillet 2004

Vaccins et génie génétique

Les milieux scientifiques des USA annoncèrent au début des années 70 qu'ils avaient gagné la lutte contre les microbes. On s'est rarement trompé à ce point. En effet, les bacilles, virus et autres germes pathogènes font encore chaque année des millions de victimes. Néanmoins, la conviction que seuls les vaccins ont le potentiel d'éradiquer les microbes sur toute la planète n'a pas été ébranlée depuis les 30 dernières années.

PDF
133.97 Ko
Janvier 2004

Thérapie génique somatique

Le principe de la thérapie génique consiste à introduire la version «fonctionnelle» d’un gène défectueux dans les cellules malades pour pallier la fonction déficiente, ou à inhiber une fonction «perturbatrice» en y apportant l’information génétique appropriée. Ce qui paraît a priori relativement simple est en réalité très complexe.

PDF
172.47 Ko
Septembre 2003

Génie génétique vert et écologie

L’agriculture est probablement l’un des plus grands défis écologiques de l’humanité. Les plantes de culture actuelles sont le résultat d’innombrables interventions dans la nature effectuées depuis des millénaires. De nouvelles techniques, telles la culture de variétés hybrides, la culture cellulaire ou l’utilisation de la radioactivité, permettent aux cultivateurs de modifier durablement le patrimoine génétique des plantes de culture. De nouvelles variétés ont ainsi été créées qui n’auraient jamais vu le jour si l’on avait laissé faire la nature. La culture de plantes transgéniques – obtenues par le transfert direct ou la modification ciblée de certains gènes – est pour l’instant la phase la plus récente de cette évolution et en même temps la plus controversée.

PDF
72.78 Ko
Juin 2002

L’analyse génétique humaine

Il y a quelques décennies, la médecine humaine ne s’intéressait guère aux caractères héréditaires. Depuis l’avènement de la génétique moléculaire, il y a bien 30 ans maintenant, on sait que les caractères génétiques individuels sont partiellement, voire entièrement responsables de l’apparition et de l’évolution de telle ou telle maladie. Les gènes influent même sur la réceptivité aux germes pathogènes et sur la réactivité aux médicaments. Le déchiffrage du génome humain permet aux scientifiques de mieux appréhender la complexité des interactions entre facteurs héréditaires et facteurs environnementaux ainsi que d’affiner leur conception de la santé et de la maladie.

PDF
101.41 Ko
Août 2001

Génie génétique vert et écologie

Janvier dernier, l’Angleterre a été le premier pays au monde à autoriser le clonage d’embryons humains, âgés d’au plus 14 jours, pour la recherche à but thérapeutique. Ce genre de clonage ne consiste pas à donner naissance à une série d’êtres humains identiques - un tel type de clonage, appelé « clonage reproductif », étant également interdit en Angleterre - mais à isoler des cellules souches pour les mettre au service de la recherche.

 

PDF
802.18 Ko
Mai 2000

Les cellules souches humaines

Les cellules souches peuvent donner naissance à des cellules souches identiques à elles-mêmes mais peuvent également se différencier en d’autres types de cellules. Il existe différentes sortes de cellules souches dans le corps d’un adulte.

 

PDF
802.18 Ko